Loading…
 

NOTRE GESTION DE LA CRISE DE LA COVID

ANNÉE 2019-2020 & COVID I ANNÉE EN COURS ET PERSPECTIVES I NOTRE GESTION DE LA CRISE DE LA COVID

DÈS LE PREMIER CONFINEMENT…

… NOUS AVONS FAIT LE MAXIMUM POUR GARDER LE CONTACT AVEC TOUS NOS ÉLÈVES, AVEC TÉNACITÉ ET RÉGULARITÉ.

Grâce à la plateforme collaborative Smartschool, un outil dédié aux écoles et acces­sible via Internet, nous avons pu communiquer entre nous ainsi qu’avec nos élèves et leurs parents : ainsi, les élèves recevaient des “Missions” dans chaque discipline ou en impliquant plusieurs, dites alors “Missions Décloisonnées”; via des moments en “Live”, nous les invitions à un cours en direct ou à une conversation informelle.

UN SUIVI INDIVIDUALISÉ

  • Tout élève qui ne se connectait pas tous les 2 jours au moins, pour aller chercher ses missions ou livrer son travail, faisait l’objet d’un suivi par son professeur ou éducateur.
  • Pour chaque classe, un Référent a centralisé tous les problèmes liés au matériel, aux manuels, aux photocopies,…
  • Chaque élève en difficulté a été contacté ou rencontré individuellement, et tous les élè­ves ont “signé” un mini-contrat d’auto-évalua­tion de leur parcours d’appren­­tissage.
  • Nous avons aussi préparé des “Missions de vacan­ces” pour les élèves pour qui un renforcement était nécessaire avant la rentrée.

Nous avons également tenu à revoir tous nos élèves lors du déconfinement progressif, ce qui nous a amenés à rencontrer chaque classe au minimum deux fois et à organiser un entretien individuel entre chaque élève et son titulaire de classe. Ces rencontres ont permis aux élèves de “renouer” avec l’école, de s’auto-évaluer et de s’engager pour l’année scolaire 2020-2021.

SECOND CONFINEMENT : À CHAQUE JOUR SES NOUVEAUX CHALLENGES !

Au fil de l’évolution des mesures décidées par les autorités, nous avons dû “apprendre sur le tas” dans l’urgence de multiples et nouvelles facettes de l’application Smartschool, créer ou trouver sur Internet des ressources attirantes pour étayer nos cours, improviser ces cours en vidéo devant des locaux vides ou nous adresser simulta­né­ment (cours dits “en hybridation”) à des élèves “en chair et en os” et à des images distantes sur des écrans,… et pour compliquer encore l’organisation, nous n’avons plus pu accueillir les classes de 3èmes et 4èmes en présentiel qu’un jour sur deux.  Bref, de professeurs ou éducateurs, nous avons dû nous transfor­mer en techniciens, acteurs, réalisateurs, came­ramen, preneurs de son, jongleurs de plannings, et bien plus encore…

MAIS LE SUIVI A ÉTÉ MAINTENU ET MÊME AMPLIFIÉ !

NOUS DEVONS BIEN SÛR (CONTINUER À) FAIRE FACE À DES DIFFICULTÉS :

  • la fermeture temporaire du printemps dernier et le passage “brutal” au distanciel ont affaibli la cohésion sociale et créé ou aggravé certains retards scolaires, surtout pour certain(e)s élèves peu ou pas équipé(e)s en matériel informatique et connexion Internet, ou simplement moins aguerri(e)s aux nouvelles technologies
  • pour les équipes éducatives autant que pour les élèves, le strict respect des mesu­res d’hygiène, de distanciation, les changements d’organisation ou les incertitudes concernant le futur, accroissent la charge de travail et rendent celui-ci plus complexe

FACE À CES DIFFICULTÉS, NOUS RESTONS MOBILISÉS ET DÉTERMINÉS !

GRÂCE À LA QUALITÉ ET L’IMPLICATION DE L’ÉQUIPE ÉDUCATIVE, NOUS AVONS :

  • réagi en nous adaptant au fil des circonstances pour que cette année scolaire soit aussi productive et réussie que possible et… préparer déjà la meilleure rentrée 2021 possible elle aussi !
  • mis en place un “Comité Numérique” qui s’active à améliorer toutes les facettes et aspects du distanciel, tant pour les professeurs que pour les élèves
  • lancé l’élaboration d’un Plan de Pilotage, géré par un comité dédié, et conforme aux recommandations et demandes de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • programmé 4 journées pédagogiques exceptionnelles destinées à informer, aider et soutenir le corps professoral

EN OUTRE, NOUS AVONS RÉUSSI À :

  • obtenir 60 ordinateurs Chromebooks additionnels à prêter aux élèves en besoin (50 via la Fédération Wallonie-Bruxelles, 10 via Teach For Belgium)
  • négocier avec Proximus afin que les élèves “hors connexion” bénéficient d’un accès WiFi gratuit à domicile

DES SUCCÈS À L’ACTIF DE TOUS :

  • des élèves qui ont dû “endurer” mais pour le plus grand nombre ont réussi à s’adapter
  • des professeurs plus qu’engagés et désormais aguerris aux nouveaux outils logiciels
  • nous avons été maintes fois félicités pour notre avance en termes de maîtrise du numérique !

Plus généralement, nous agissons sur autant d’angles que possible pour redynamiser la cohésion, renforcer l’auto-évaluation par les élèves eux-mêmes, les aider à définir, réaliser puis relire rétrospectivement leur parcours d’amélioration, bref, à devenir de plus en plus autonomes et acteurs de leurs apprentissages.

COLLÈGE MATTEO RICCI – BOULEVARD POINCARÉ 67, 1070 BRUXELLES (ANDERLECHT) – 02/582.86.47 – info@collegematteoricci.morethandesign.be